Les yeux paralysés Christian Dufourquet

Christian Dufourquet
Les yeux paralysés

suivi du
Journal 1983

et du
Poème de l’entre-deux




Lourd le noyau et dense l’éclat
du diamant que tu ronges
comme un poisson entre tes dents
comme une lumière que j’avale
buée puis spasme de cristaux brûlants

Quand ton regard est ce glacier qui se fissure
et crevasse par dedans
et se casse cheval
cabré cheval qui va dans ton crâne broyant
mes os en poudre de sang






Un volume de 128 pages, limité à 1000 exemplaires sur Olin, qui constituent l’édition originale du Journal 1983.




retour